3 août 2017

La coupe menstruelle

ATTENTION PAVÉ !

coupe menstruelle cup

Dans cet article je vais vous parler de la coupe menstruelle, ou la cup. Ça fait quelques années qu'on en entend parler, et j'avais moi aussi envie de partager mon avis, étant une utilisatrice convaincue de la coupe menstruelle. Allez, c'est parti !

Depuis quand ?


Si mes souvenirs sont bons, j'ai acheté ma cup (Meluna) en avril 2015, donc ça fait déjà plus de 2 ans. D'après mes calculs, ça fait approximativement une trentaine de cycles menstruels, ce qui me permet quand même d'avoir une bonne opinion concernant le schmilblick.

Pourquoi ?


À l'époque j'en entendais déjà pas mal parler, et j'entendais aussi beaucoup parler de toutes les substances plus ou moins toxiques qu'on pouvait trouver dans les tampons et serviettes (coucou les additifs de parfum, l'alcool et le coton cultivé aux pesticides). Il y avait déjà de quoi s'y intéresser, mais il faut se l'avouer, on ne peut s'en faire une idée qu'en la testant. C'est donc surtout par curiosité que j'ai commandé une coupe menstruelle sur internet. On la trouvait difficilement dans le commerce à l'époque (sauf en pharmacie ou certains magasins bio). En attendant de la recevoir, j'étais assez perplexe, mais bon en même temps, pourquoi tant de femmes étaient satisfaites de leur cup et moi je ne le serais pas ?

Quel modèle ?


Comme je l'ai mentionné plus haut, je me suis dirigée vers la marque Meluna certifiée sans latex, phtalate, alkylphénol, bisphénol A (oui moi aussi je ne connais pas les 3/4 mais vu les noms, je ne veux pas de ces trucs là en contact avec moi !). Je l'ai payée 25€ je crois.

meluna coupe menstruelle cup

J'ai choisi un modèle classique (avec une tige) et à paillettes. Oui madame ! Oui monsieur ! À paillettes.

meluna coupe menstruelle cup


Concernant la taille de la cup, c'est certainement le point le plus délicat concernant le choix. Pour ça il faut prendre en compte la taille, la corpulence, l'abondance du flux, pratique intensive de sport, accouchement par voie basse, etc... 
Me concernant, je suis nullipare, j'ai un flux normal et je ne pratique pas de sport de manière intensive, mais au niveau de la corpulence je rentre clairement dans la catégorie "surpoids". Je prends donc en compte leurs conseils et choisis une taille M. C'est là le seul reproche que j'aurais à faire (et pas que par rapport à Meluna, on retrouve les mêmes conseils un peu partout sur le net). J'ai lu plusieurs commentaires par la suite et je confirme aussi : ce n'est pas parce qu'on est grosse qu'on a un vagin large. J'aurais effectivement très bien pu me contenter de la taille S. Je me retrouve donc avec une cup trop grande qui se déploie parfois difficilement (mais se déploie toujours), et il m'arrive de la sentir (ce qui ne doit pas être le cas). Je n'ai par contre jamais eu mal, c'est pour ça que je n'ai pas commandé la taille plus petite, j'ai appris à la maîtriser, tant qu'il n'y avait pas de douleur.

Comment ça s'est passé ?


J'avais passé commande quelques jours avant mes règles, mais comme elle venait d'Allemagne (il me semble), je me suis dit que ça mettrais plusieurs jours et qu'elle arriverait sûrement après la bataille. J'allais donc devoir attendre 1 mois avant de l'utiliser. J'ai eu de la chance finalement, elle est arrivée le 2ème jour du cycle. 
La première impression en ouvrant le paquet : elle paraît vraiment grande ("euh mais ça rentrera jamais!!"). 😂
En plus de la cup il y avait aussi une petite pochette de rangement et un mode d'emploi. Avant chaque utilisation (y compris la 1ère), il faut la stériliser. On peut acheter un stérilisateur, mais pour ma part j'ai décidé de le faire à l'ancienne dans de l'eau bouillante. Sachez que c'est une étape importante mais il ne faut pas psychoter non plus. Une fois sortie de l'eau bouillante, dès que vous l'avez entre les mains elle n'est plus stérile. Le vagin n'est pas stérile non plus d'ailleurs. Je considère plutôt la stérilisation comme un bon nettoyage (le savon étant déconseillé à moins de vraiment bien la rincer, car il peut rester des résidus lorsqu'on l'insère). Il va de soi qu'il faut avoir les mains propres.
La première tentative était assez laborieuse... j'apprivoisais l'objet et j'étais quand même vachement hésitante. Je me suis finalement lancée, j'ai plié la cup en "C" comme conseillé dans le mode d'emploi et j'ai mis les mains dans le cambouis. Après de longues minutes à batailler avec moi-même, j'ai fini par réussir à l’insérer. Elle était bien en place mais je sentais la tige. Pas grave, j'avais lu sur internet que ça arrivait assez souvent, et qu'il était possible de la couper pour la raccourcir ou même la couper entièrement. J'étais parée pour 8 à 12h de protection. Chouette.

Et pour la retirer alors ?


Là encore c'était assez laborieux. Au fil de la journée, elle était remontée plus haut (d'ailleurs je ne sentais plus la tige et finalement je ne l'ai jamais coupée). Je l'avais placée très bas en fait, et là pour la récupérer il allait vraiment falloir que je mette les mains dans le cambouis... C'est pas que je sois dégoûtée par ça ou quoi, je suis relativement à l'aise, mais je ne pensais pas qu'il faille aller si loin. Le fait que je ne sache pas à quoi m'attendre (et la panique aussi un peu) ont fait que je n'arrivais pas du tout à la sortir. J'étais déjà persuadée de devoir demander à une tierce personne de la sortir de là... Heureusement Internet m'a aidée. C'était déjà arrivé à pleins d'autres femmes, et j'avais qu'à suivre les conseils : "calmez-vous, respirez profondément, ça va aller tout seul". Ah... Bon... Non en fait, il suffit pas que de ça, on va pas se mentir, il faut pousser. Je suppose que depuis ce jour je "sais" accoucher. Et effectivement, je l'ai senti descendre un peu et j'ai pu l’agripper, la pincer pour annuler l'effet ventouse et la sortir sans encombre. Je l'ai bien rincée à l'eau claire uniquement puis je l'ai remise pour 8 à 12h supplémentaires.

Quelles remarques au bout de 2 ans ?


  • Depuis ce mois d'avril 2015, je n'ai pas racheté de serviettes hygiéniques. J'utilise toujours la même cup à paillettes taille M de chez Meluna. Pour 25€ elle est donc LARGEMENT rentabilisée.
  • J'ai abandonné la technique du pliage en "C" qui ne me correspondait pas et j'ai préféré la technique du "punchdown" (Google t'aidera à trouver toutes les différentes techniques de pliage).
  • J'ai investi dans du lubrifiant pour faciliter l'insertion (encore une fois je rappelle que je n'ai jamais eu mal, mais faut avouer que ça passe quand même mieux quand ça glisse 😉)
  • J'ai du avoir 2 fuites en tout depuis que je l'utilise (mal placée, mal déployée), mais sinon rien à signaler hormis quelques "tâches" (parce qu'il en reste toujours un peu entre le retrait et l'insertion). Un protège-slip s'il le faut et le tour est joué !
  • Je suis maladroite et j'ai déjà fait tomber la cup sur le tapis de la salle de bain. Depuis, je me concentre un peu 😂
  • Au bout du 2ème cycle, j'avais déjà le coup de main, maintenant ce qui me prend le plus de temps c'est de la rincer.
  • Il est préférable de la rincer à l'eau froide, l'eau chaude va la faire jaunir (un peu comme la sauce tomate dans le tupp blanc, vous voyez ?)

Conclusion :


Avantages

  • Plus de serviettes/tampons
  • On ne la sent pas
  • On se sent propre
  • Pas d'odeur
  • Économique
  • Écologique
  • Facilité d'utilisation (après adaptation)

Inconvénients

  • Un peu cher (si on n'arrive pas à l'adopter)
  • Le fait de ne pas la sentir peut nous faire oublier qu'elle est là et qu'il faut la vider ^^
  • Il faut être à l'aise avec son corps et ne pas avoir de problème avec le sang
  • Moins pratique à rincer dans les lieux dans les lieux publics (avoir constamment une bouteille d'eau ou se contenter de l'essuyer avec du papier)

P.S. : Bien que pour moi la coupe menstruelle soit un grand OUI, je suis tout à fait consciente que ce n'est pas la solution pour toutes les femmes. Je comprends et je ne me permettrai jamais de juger qui que ce soit à ce sujet. Chacune utilise la protection hygiénique qui lui correspond le mieux (serviettes, tampons, éponge menstruelle, protection lavable, flux instinctif, etc...)

P.S.2 : N'ayant pas de stérilet, je ne sais pas si c'est compatible ou non. Certains disent que non, le stérilet pourrait sortir avec l'effet ventouse de la cup alors que d'autres certifient qu'il n'y a absolument aucun problème avec le fait d'avoir un stérilet et d'utiliser une coupe menstruelle.

Et vous alors ? Cup ou pas cup ?

4 commentaires:

  1. Ah ! La cup ! C'est un cap à passer, mais après c'est la LIBERTÉ !

    Bisous bisous.

    Manon,
    www.chouquettes-mascara.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait ! Fini de redouter les règles, maintenant c'est limite si j'ai pas hâte qu'elles arrivent (limite hein... ^^)

      Supprimer
  2. La cup ... LA base ! Je ne pourrai plus m'en passe. La preuve, j'ai perdu la mienne dernièrement (oui oui c'est possible), j'en ai racheté une aussi vite, hors de question de repasser aux tampons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme je te comprends ! Depuis que je l'utilise j'ai du remettre une fois une serviette pendant genre 2h, eh bien çà ne m'avait pas manqué 😂 Pour rien au monde je changerai de protection hygiénique !

      Supprimer